Comparatif des fonctionnalités entre version de Windows

Microsoft a publié une documentation complète des différences de fonctionnalités disponibles entre les version 2008 R2, 2012 R2 et 2016.

Comparatif entre les versions (simple)

Comparatif entre les versions (complet)

Profitez de deux versions de ce document, surtout avec la version complète qui nécessite quelques bases techniques.

comp_tab_1comp_tab_2comp_tab_3

comp_tab_4

Sources: https://www.microsoft.com/en-us/cloud-platform/windows-server-comparison

Revue rapide des nouveautés Virtualisation #Windows2016 et #AzureStack (par rapport a 2012R2)

Je suis encore en train de préparer un exposé un peu plus détaillé des informations de l’Ignite 2016 à Atlanta (le jetlag est encore un peu présent)

Cependant j’ai déjà deux copies d’écran juste pour mettre vous l’eau a la bouche.

Avant

2012

 

Après

2016

 

Je m’étendrai dans de futurs articles sur les nouveautés de Windows 2016 et Azure Stack qui sont utiles dans les datacenters actuelles.

Principalement sur ReFS et son usage en Hyper-Converged Storage, puis bien sur Azure Stack lui même.

 

A suivre sur Twitter #Windows2016 et #AzureStack

Disponibilité de System Center 2012 Service Pack 1

Le Service Pack 1, nécessaire pour la gestion de Windows 2012, Windows 8 et de Datacenter/Cloud est enfin disponible.

Actuellement uniquement sous Technet et MSDN, donc pour test uniquement, mais très bientôt il devrait apparaitre dans les listes de téléchargements des licences en volume.

Finalement, les Mayas avaient peut être prévu seulement la fin du Cloud a l’ancienne…

Hyper-V 2012 vs VMware vSphere 5.1

Dans quelques jours, VMware va publier sa nouvelle version (5.1) de ses outils de virtualisations.

Cette année la compétition est rude puisque Microsoft a réussi à faire paraitre une nouvelle version seulement 7 jours avant VMware, et cette nouvelle mouture est tout sauf « en retard » avec son compétiteur.

 

Voici donc une mise à jour des informations comparatives entre les deux virtualiseurs:

  Hyper-V (2012) vSphere Ent+ 5.1
Host Logical Processors (Cores) 320 160
Physical Memory 4TB 2TB
Virtual CPUs per Host 2048 2048
VM Virtual CPUs per VM 64 32
Memory per VM 1TB 1TB
Active VMs per Host 1024 512
Guest NUMA Yes Yes
Cluster Maximum Nodes 64 32
Maximum VMs 8000 3000
Nodes per Cluster 64 32
VM’s per Cluster 8000 3000
Max   Size Guest Cluster (iSCSI) 64 Nodes 16
Max Size Guest Cluster   (Fibre) 64 Nodes 5
Max   Size Guest Cluster (File Based) 64 Nodes 0
Guest   Clustering with Live Migration Support Yes No
Guest   Clustering with Dynamic Memory Support Yes No
Storage Virtual Fibre Channel Yes Yes
3rd Party Multipathing   (MPIO) Yes Yes (VAMP)
Native 4-KB Disk Support Yes No
Maximum Virtual Disk Size 64TB VHDX 2TB VMDK
Maximum   Pass Through Disk Size 256TB+ 64TB
Offloaded Data Transfer Yes Yes (VAAI)
Dynamic Virtual Machine   Queue Yes NetQueue
IPsec Task Offload Yes No
SR-IOV   with Live Migration Yes No
Storage Encryption Yes No
Network Extensible Switch Extendable Replaceable
Confirmed Partner   Extensions 4 2
Private Virtual LAN   (PVLAN) Yes Yes
ARP/ND Spoofing Protection Yes vCNS/Partner
DHCP Snooping Protection Yes vCNS /Partner
Virtual Port ACLs Yes vCNS /Partner
Trunk   Mode to Virtual Machines Yes No
Port Monitoring Yes Yes
Port Mirroring Yes Yes
Live Migration VM Live Migration Yes Yes
1GB Simultaneous Live   Migrations Unlimited 4
10GB Simultaneous Live   Migrations Unlimited 8
Live Storage Migration Yes Yes
Shared Nothing Live   Migration Yes Yes
Network Virtualization Yes VXLAN
Other Incremental Backups Yes Yes
Inbox VM Replication Yes Yes
NIC Teaming Yes Yes
Integrated High   Availability Yes Yes
Guest OS Application   Monitoring Yes No
Failover Prioritization Yes Yes
Affinity &   Anti-Affinity Rules Yes Yes
Cluster-Aware Updating Yes Yes

On remarque donc une amélioration de la plateforme de VMware, principalement via l’addition du Share Nothing Live Migration, la réplication de VM nativement et du nombre de nœuds par cluster. Un changement notable entre la release preview et la version définitive de l’Hyperviseur de Microsoft est le passage du support de 4000 VM par cluster à 8000!

Pour rappel tout de même: la comparaison est ici faite entre un Hyperviseur gratuit (Hyper-V 2012) et une suite payante (vSphere 5.1 Enterprise Plus).

A vous de choisir bien entendu les outils adaptés à vos besoins, mais l’Hyperviseur de Microsoft n’est plus en retard sur sa concurrence, qu’il dépasse même sur de nombreux points (dont le prix…)

 

*Source: http://download.microsoft.com/download/5/A/0/5A0AAE2E-EB20-4E20-829D-131A768717D2/Competitive_Advantages_of_Windows_Server_2012_RC_Hyper-V_over_VMware_vSphere_5_0_V1_0.pdf

Hyper-V R3 et la réplication

Une nouveauté de Windows 2012 est la capacité de réplication de machines virtuelles.

Cette fonction est sans doute la plus importante de toutes les nouveautés ajoutées à Hyper-V dans sa version R3 car elle impacte de façon très positive les plans de reprise d’activité.
Sur le principe:

  • Un Réplica est une image d’une machine à un instant T, stockée sur une machine tierce, et non active (hors ligne)
  • Le Réplica est une copie asynchrone (car faite à un instant T et n’est donc pas toujours synchrone)
  • Le Réplica peut être une image cohérente de la source (pour les applications tels que SQL ou le rôle contrôleur de domaine ceci est très important)

Dans les faits, c’est une copie asynchrone de machines virtuelles à travers une ligne à haute latence et bas débit.

Ce n’est bien entendu pas un replacement au cluster, qui est lui ciblé pour les lignes à haut débit et latence faible, mais s’en est un excellent complément.
Comment fonctionne la réplication:

  • Toutes les 5 minutes (non configurables), un regroupement de modifications apportées à la VM est généré et envoyé vers le serveur de réplica.
  • Si ce package n’a pas réussi à être émis vers la cible dans l’heure, le réplica entrera en erreur et nécessitera un dépannage administratif. Bien entendu, ceci semble difficile à accepter, mais dans ce cas vous êtes libres d’investir dans un stockage en miroir intersites et une dark-fiber pour relier les dits sites (le budget commence à 100.000 €).
  • A chaque période définit par l’administrateur, ces modifications sont intégrées au réplica pour permettre un démarrage de ce dernier en cas de problème. Plusieurs versions sont accessibles pour pouvoir revenir à la version n-1,2,3 ou x de la machine.

Lire la suite